Cette Coupe qui arrête une nation

Cette Coupe qui arrête une nation

Cette Coupe qui arrête une nation

Mis à jour 6 November 2012, 9:33 AEDT

C'est un jour férié ici à Melbourne à l'occasion de ce grand rendez-vous hippique de l'année voire l'évènement sportif de l'année.

La Coupe de Melbourne attentivement suivie à travers tout le Pacifique et chaque année, des habitants de la région nous téléphonent ici même pour nous demander si nous n'avons pas de tuyaux afin de parier sur le bon cheval.


Pour les Australiens, c'est la plus grande coupe du monde qui a débuté hier avec un défilé des jockeys, entraîneurs et propriétaires dans les rues de la ville ou des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées.


Une coupe de 6,2 millions de dollars et une course de 3200 mètres qui se courent depuis 1861 et que tout le monde attend aujourd'hui à 15 heures depuis l'hippodrome de Flemington devant plus de 100 000 personnes habillées sur leur 31.


Tandis qu'en ville, plus de 400 000 Australiens seront accoudés au comptoir de leur pub préféré pour suivre cette Melbourne Cup à la télé.


Il n'y a que 2 chevaux australiens sur les 24 qui vont courir vers la gloire. Un cheval français parmi les grands favoris : Dunaden, le vainqueur de l'année dernière.


C'est le Prince Charles et son épouse la Duchesse de Cornouailles qui remettront cette Coupe de Melbourne au gagnant. Le couple royale est passé ce week-end  par la Papouasie Nouvelle-Guinée avant de se rendre en Nouvelle-Zélande après un passage en Australie à l'occasion de cette Melbourne Cup.