Kevin Rudd tire sur Wall Street

Kevin Rudd tire sur Wall Street

Kevin Rudd tire sur Wall Street

Mis à jour 1 December 2012, 12:16 AEST

L'ancien Premier ministre australien et ancien ministre des Affaires étrangères, Kevin Rudd, n'a pas mâché ses mots.

Il estime que si les marchés financiers en Europe et aux États-Unis n'ont pas salué la victoire de Barack Obama c'est parce que le président des États-Unis entend maintenant s'attaquer au déficit américain.


Les marchés de Wall Street ont chuté après que M. Obama ait décroché un second mandat de 4 ans et les places financières à travers le monde, notamment en Australie, ont ensuite suivi.


Kevin Rudd a déclaré lors d'une interview radio que la crise financière global avait été en grande partie causée par le manque de régulation financière de Wall Street.


M. Rudd précise : « Et nous en payons toujours le prix 5 ans plus tard. Je pense que si Wall Street n'a pas salué la réélection du Président Obama, c'est parce qu'il a dû prendre de strictes mesures pour réguler Wall Street. »

M. Rudd a demissione de son poste de chef de la diplomatie australienne en février 2012 après un tentative futile visant  renverser à renverser Julia Gillard, le Premier ministre.