Nauru: la grève de la faim se prolonge

Nauru: la grève de la faim se prolonge

Nauru: la grève de la faim se prolonge

Mis à jour 19 November 2012, 11:39 AEST

Les grévistes de la faim sont en danger de mort, estime la Coalition d'Action pour les Réfugiés, une ONG australienne.

Un demandeur d'asile refuse de manger depuis plus de 5 semaines. Et un autre, qui a entamé sa grève de la faim plus tard, s'est évanoui samedi. Il y a quelques jours, un homme affirmant être un demandeur d'asile détenu à Nauru a contacté l'ABC, notre maison-mère. Il explique que le malaise va croissant au centre de détention, car les demandeurs d'asile ne comprennent pas pourquoi et sur quels critères certains d'entre eux sont envoyés à Nauru, tandis que d'autres sont envoyés sur le continent australien. Cette grève de la faim a pour but d'obtenir des réponses à ces questions. Notons qu'une bonne partie des demandeurs d'asile sont toujours hébergés sous la tente et que Nauru entre en saison chaude.