Rapprochement Nord-Sud dans le Pacifique

Rapprochement Nord-Sud dans le Pacifique

Rapprochement Nord-Sud dans le Pacifique

Mis à jour 10 December 2012, 8:56 AEDT

Les nations océaniennes de tout le Pacifique ont accepté de collaborer plus étroitement dans la lutte contre le SIDA.

Cette coopération rapprochée est le résultat du tout récent 4ème sommet régional du Groupe d'action contre le SIDA des juridictions des îles du Pacifique, connu sous l'acronyme anglais de PIJAGG.


Cette organisation a placé autour d'une même table des professionnels de la santé du Pacifique Sud et du Pacifique Nord.


Dennie Iniakwala est chef de l'équipe VIH (virus de l'immunodéficience humaine) - IST -  (infection sexuellement transmissible),  au secrétariat de la Communauté du Pacifique (CPS) et nous parle de ce rapprochement nord-sud.


INIAKWALA : «  Et bien il y avait déjà une collaboration entre les différentes agences techniques de la CPS et celles du Pacifique Nord, notamment avec Centre de contrôle des maladies US.
Et il y a maintenant beaucoup plus de discussions  sur des questions comme qu'est-ce qui fonctionne dans le Pacifique Sud et quelle est la situation dans le Pacifique Nord.
Le Pacifique Sud peut aussi beaucoup apprendre des réseaux de personnes qui vivent avec le VIH et d'autres groupes à risque dans le Pacifique Nord. Nous pouvons apprendre d'eux et eux du Pacifique Sud.
»


Les nations océaniennes du Pacifique Nord sont principalement, Guam, Palau, le Samoa américain, les États fédérés de Micronésie, les îles Marshall et le Commonwealth des Mariannes du Nord. Est-ce que ces pays ont une approche différente en matière de lutte contre le VIH et les IST.


INIAKWALA : «  Et bien oui, c'est différent avec la participation active des différentes communautés. Les transsexuels sont mieux organisés dans le nord par rapport au sud. Ils ont aussi des super-réseaux d'associations locales qui font beaucoup de travail à l'intérieur du pays avec des partenariats avec les jeunes et les dirigeants religieux. Ils sont forts dans le nord quand on fait une comparaison avec le sud. Et ça nous aide vraiment d'observer et de comprendre leur approche. C'est un effort collectif même si les situations diffèrent de pays à pays. Et ils se réunissent et discutent aussi de ce que chacun fait dans son pays pour apprendre ce qui se fait dans le nord. »