Des Insulaires du Pacifique enterrés dans le Queensland

Des Insulaires du Pacifique enterrés dans le Queensland

Des Insulaires du Pacifique enterrés dans le Queensland

Mis à jour 11 December 2012, 8:59 AEST

Un planteur de canne à sucre affirme que des travailleurs asservis du Pacifique sont enterrés dans sa propriété près de Bundaberg.

Preuves à l'appui, puisque que les affirmations de Brian Courtice sont issues des résultats d'un radar à pénétration de sol. L'industrie sucrière du Queensland, a-t-il souligné, repose sur l'échine des victimes océaniennes du  'Blackbirding' et de l'esclavage.


M. Courtice estime que 29 esclaves sont enterrés dans sa ferme près de la ville sucrière de Bundaberg, dans le nord de l'État australien du Queensland.
L'expression 'blackbirding' vient de «blackbird» (merle noir). Elle désigne la capture, par des colons britanniques, de 62 000 Mélanésiens principalement du Vanuatu et des Iles Salomon, mais aussi de Nouvelle-Calédonie, de Fidji et même des Polynésiens du Samoa.
Ils ont été réduits en esclavage dans les plantations de coton et de canne à sucre du Queensland et du nord de l'État de  Nouvelle-Galles du Sud. Cette pratique a duré de 1863 à 1904.


Brian Courtice a toujours soupçonné que des corps étaient enterrés dans sa propriété et cela fait des années qu'il tente d'obtenir son inscription sur la liste du patrimoine national. Écoutons-le.


COURTICE : « Nous sommes tous très émus ici. Nous savions qu'ils étaient là, mais maintenant nous savons exactement où ils sont. 13 dans une rangée, 10 dans une autre et 6 de l'autre côté et parmi eux : un enfant.
Nous ne connaissons pas le passé de ces gens, nous ne savons pas de quelle île ils viennent parce que les propriétaires de l'époque du 'blackbirding' ont supprimé toute la documentation.  Parce qu'ils savaient que ce qu'ils faisaient était mal.
»


Si Brian Courtice voulait depuis des années inscrire sa propriété sur la liste du patrimoine national, il ne disposait d'aucune preuve quant à la présence de ces victimes du 'blackbirding' sur ces terres. Il a donc fait appel au cimetière local qui a eu recours à un radar à pénétration de sol pour localiser les tombes.


COURTICE : « Je crois que c'est important pour Bundaberg, important à l'échelle nationale mais surtout important pour la communauté des insulaires de Mers du Sud. »


Les communautés des descendants des victimes du 'blackbirding' pourraient rassembler entre 10 000 et 20 000 personnes en Australie.
Des efforts sont déployés pour la création d'une organisation nationale visant à réunir ces descendants. L'un des objectifs de cette organisation est de forger des liens plus étroits entre ces descendants et leurs terres ancestrales et leur famille ; un processus de réconciliation et de reconnexion en quelque sorte.
Nous avons retrouvé Matt Nagas, descendant de la troisième génération dont les ancêtres ont été emmenés dans les plantations de canne à sucre du Queensland.
Au nombre des personnes enterrées dans la propriété de Brian Courtice, un membre de sa famille.

NAGAS : « C'est quelque chose de très émouvant, Nous voulons que les gens comprennent que notre Histoire n'est pas simplement arrivée comme ça, on nous a imposé cette Histoire, Tout cela nous ramène en mémoire beaucoup de souffrances. J'ai toujours dit qu'il y avait eu de nombreuses souffrances pour arriver au style de vie que nous connaissons aujourd'hui. [Cette découverte] est donc un rappel de ce que nos ancêtres ont fait pour notre prospérité d'aujourd'hui. »


Matt Nagas estime aussi que les victimes découvertes dans la plantation de Brian Courtice donnera un certain degré de reconnaissance aux Insulaires des Mers du Sud.


NAGAS : « Parfois, ceux qui doutent vous font doutez vous-même, mais nous avons toujours su que des personnes était enterrées ici, qu'ils les enterraient dans leurs propriétés. En fait ils les enterraient dans les limites de démarcation entre les propriétés et il y a des centaines de propriétés. »

Le Conseil du patrimoine du Queensland étudie la possibilité d'inscrire la totalité de la propriété de Brian Courtice sur sa liste.