Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai [ma grosse] Église

Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai [ma grosse] Église

Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai [ma grosse] Église

Posté à 14 December 2012, 8:51 AEST

Construire de grandes églises avec l'argent des paroissiens pose des problèmes aux Océaniens chrétiens du Pacifique.

Le révérend Tavake Tupou est l'ancien président de l'Église méthodiste de Nouvelle-Zélande. De nombreux paroissiens océaniens, nous a-t-il confié, ne peuvent pas véritablement se permettre de donner des sommes d'argent pour construire des édifices toujours plus imposants, toujours plus ambitieux.


À l'approche de Noël, le révérend Tupou tient à rappeler aux dirigeants religieux que le mortier et les briques ne sont pas les composants les plus importants d'une église.


TUPOU : « Je pense que le concept de ce que doit être une église s'est éloigné de la bible. Les gens ont tendance à penser que l'église est un bâtiment et non pas les gens qui sont à l'intérieur. C'est la raison pour laquelle on insiste sur des bâtiments très sophistiqués, des bâtiments sacrés et toutes ces choses...
Alors que le bâtiment d'une église n'est qu'un endroit où les gens se rassemblent, chantent des louanges, lisent la bible et écoutent la parole de Dieu qui est prêchée. L'Église, ce sont le gens.
Et c'est très clair dans la lettre de Paul aux Corinthiens puisqu'il  appelle la congrégation le Temple de Dieu, qu'il désigne individuellement les chrétiens comme un Temple de Dieu, ainsi le Saint Esprit habite le Chrétien
. »


Toutes ces constructions importantes au sein de la diaspora tongienne de Nouvelle-Zélande ont donc suscité quelques difficultés financières dans cette communauté ? Et il y a aussi je crois un projet de construction à Sydney ?


TUPOU : « Oui, et c'est une tragédie parce que ce projet de construction est tellement élaboré. Je dois reconnaître que cette église à l'air splendide. Le problème est qu'ils construisent une église sans avoir les fonds nécessaires et des familles ont dû se priver à cause de ça, à cause de tout l'argent qui a été donné à ce projet de construction. En plus je crois qu'ils ont des difficultés. On a parlé de liquidation et de vente d'autres propriétés de l'église pour payer les factures du projet de construction de cette église de Sydney. »


Même les paroissiens commencent à grogner en ayant l'impression de donner beaucoup d'argent aux responsables religieux et de ne voir que des églises champignonner que cela soit à Tonga, en Nouvelle-Zélande, a Sydney ou à travers le monde.


TUPOU : « Oui et l'ancien directeur d'un Collège théologique de Tonga a très bien articulé la situation. Il devait aller prononcer un discours à l'université d'Hawaï et il a partagé au Collège ce qu'il allait dire. Et bien il allait recommander l'imposition d'un moratoire de 3 ans sur tous les projets de construction. Ainsi, l'Église pourra se concentrer sur ce qu'elle est supposée faire : construire la vie des gens qui sont en fait le vrai Temple de l'Esprit Saint. Il a dit tout ça à l'Université d'Hawaï.
Mais j'ai été un peu déçu. Il a été directeur d'un Collège à Tonga pendant des années pourquoi n'enseigne-t-il pas cette théologie  à Tonga au lieu d'aller à Hawaï qui n'a rien à voir avec des projets de construction à Tonga.
»