Julia Gillard rompt avec la tradition

Julia Gillard rompt avec la tradition

Julia Gillard rompt avec la tradition

Posté à 31 January 2013, 8:21 AEST

En annonçant hier au Club de la presse nationale et à la surprise générale  la tenue des élections législatives pour le 14 septembre prochain, la Première ministre australienne est sortie des rangs.

Habituellement des mois de spéculations précèdent l'annonce de la date des élections et Julia Gillard aurait pu convoquer ces élections pour le 30  novembre.  

C'est seulement la 5ème fois depuis la création de la fédération australienne que des  élections législatives ont lieu en septembre : en 1914, 1934, 1940, 1946 et maintenant en septembre 2013.


C'est donc un très long préavis de près de 8 mois, peut-être le plus long de l'Histoire, que Julia Gillard a choisi. Elle a aussi planté le décor.


GILLARD : « Les Australiens ne sont pas intéressés par des campagnes creuses avec des platitudes et sans objectifs. »


Julia Gillard espère que ces 8 mois de préavis permettront de faire la différence entre un gouvernement qui met en place des programmes politiques et des dirigeants politiques qui font de la politique politicienne pour gagner des élections.


La campagne électorale débutera officiellement le lundi 12 août et le dirigeant de l'opposition Tony Abbott, s'est déclaré prêt au combat.


ABBOTT : « Nous sommes tellement prêts que nous avons déjà lancé notre Programme des vraies solutions et nous faisons déjà campagne. Le choix qui s'offre à la population australienne ne peut pas être plus claire : c'est davantage de taxes ou moins,  c'est davantage de réglementations ou moins. »

Julia Gillard se prive toutefois d'un atout de choix : celui de pouvoir convoquer des élections quand le climat est favorable au gouvernement.