Les orphelins séropositifs de Papouasie Nouvelle-Guinée

Les orphelins séropositifs de Papouasie Nouvelle-Guinée

Les orphelins séropositifs de Papouasie Nouvelle-Guinée

Posté à 4 February 2013, 9:08 AEST

Des données empiriques suggèrent que davantage d'enfants sont placés dans des orphelinats par des parents en train de mourir du SIDA.

La Fondation des amis (Friends Foundation) indique que 15 jeunes orphelins en provenance de régions isolées de Papouasie Nouvelle-Guinée ont été déposés fin 2012  à la Fondation.

Cette Fondation ne s'occupe pas de ces enfants à plein temps, son but est de collecter des fonds pour fournir à ces enfants des allocations sociales et scolaires.

Jessie Soi, la fondatrice, n'aiment pas que des enfants soient élevés dans des orphelinats et elle tente de les placer dans le réseau de la famille élargie.

SOI : « L'année dernière nous avons enregistré 46 cas d'enfants orphelins et juste avant la fin de l'année, nous avons eu 15 cas supplémentaires qui sont venus depuis des campements autour de Port Moresby [la capitale]. Ils  ont été emmenés par des amis, les parents sont morts du SIDA et ils ne savaient pas où aller.
Leur âge varie de deux ans à quatorze ans. Nous sommes vraiment inquiets de tous ces gamins dont on ne soupçonne même pas l'existence et qui tentent de survivre avec leurs grands-parents au jour le jour
. »

Comme je le disais la Fondation des amis n'est pas un orphelinat mais une organisation caritative qui, dans la mesure du possible, tente de placer les orphelins chez des membres de la famille élargie.

SOI : «  Je pense que les orphelins doivent aller dans leur famille élargie parce que les enfants qui sont placés dans des institutions ne sont pas élevés dans leur propre culture et ne sont plus au courant de leurs coutumes et comme vous le savez il y a de nombreuses cultures en Papouasie Nouvelle-Guinée. Et dans un orphelinat, ils apprendront ce que disent les personnes qui s'occupent d'eux. Moi, je pense que les orphelins doivent vivre avec leurs grands-parents, leurs tantes ou leurs oncles. »

La Fondation des amis s'occupent de donner de l'argent de poche aux enfants et d'aider la famille d'accueil à payer les frais de scolarité, à habiller les enfants et à les nourrir.

SOI : « Absolument, j'ai été très claire avec les familles quand j'ai commencé ce programme, je leur ai dit qu'elles devaient répondre aux besoins de base des enfants ; comme les vêtements et la nourriture. Je leur ai dit que je donnerais de l'argent de poche mais que je m'occuperais aussi de l'école et je suis maintenant contente que le gouvernement ait offert l'école gratuite. Mais il y a toujours des frais, comme les uniformes, les crayons, les règles, vous savez les fournitures scolaires. »

Et voilà, le travail somme toute remarquable de  Jessie Soi, la fondatrice de la Friends Foundation.