Fidji : L'Église et la police répondent à l'horreur

Fidji : L'Église et la police répondent à l'horreur

Fidji : L'Église et la police répondent à l'horreur

Posté à 8 February 2013, 9:52 AEDT

Le viol d'un nourrisson de 9 mois a mis le pays sous état de choc et la police a appelé l'Église en renfort tandis que le nombre de viols signalés est à la hausse.

Pour l'inspecteur Atunasia Sokomuri, porte-parole de la police fidjienne, ce crime concerne l'ensemble de la société fidjienne.


SOKOMURI : « Les forces de police ont mené beaucoup de campagnes de sensibilisation et c'est la raison pour laquelle davantage de viols sont maintenant rapportés.  Je peux dire que ces campagnes de sensibilisation conduites par la police ont permis au public de mieux comprendre les lois qui gouvernent cette question et en conséquence davantage de personnes vont rapporter des cas dans les postes de police des villages à travers tout le pays. »


Atunasia Sokomuri estime donc que c'est le nombre de cas signalés qui a augmenté et non pas le nombre de viols.


Toujours est-il que les violences faites aux femmes et aux enfants est un problème qui concerne tout le monde dans l'archipel et que tout le monde doit donc lutter contre ces violences.


SOKUMURI : « Cette question a besoin des efforts combinés de toutes les parties prenantes du pays et surtout des églises ici à Fidji. Les églises ont un travail énorme. Comme vous le savez, les structures traditionnelles de la société fidjienne sont centrées autour des chefs coutumiers et des églises au sein de la communauté ou dans les villages. »


La puissante Église méthodiste de l'archipel dissémine d'ores et déjà des programmes contre la violence. Mais le Secrétaire-général adjoint de cette Église, Tevita Banivanua,indique que des hommes affirment leur autorité sur la femme avec une mauvaise interprétation de la bible.


BANIVANUA : « La bible est claire. Quand deux personnes s'unissent, c'est avant tout un partenariat. Et c'est à partir de là que l'on construit une famille. Personne n'a besoin d'être supérieur à l'autre. C'est comme cela qu'il faut interpréter la bible au lieu de dire que l'un est plus fort et l'autre plus faible.  Certaines personnes disent que l'Homme a été créé en premier  et que selon la bible la femme a été créée à partir de l'Homme et que les femmes sont donc un peu inférieures. C'est une mauvaise interprétation du texte car elle nie les intentions du créateur lui-même ou elle-même pour la race humaine. »