Troubles politiques à Nauru

Troubles politiques à Nauru

Troubles politiques à Nauru

Mis à jour 19 February 2013, 8:49 AEST

Paralysie totale au gouvernement qui garde le silence.

L'initiative du gouvernement australien de rouvrir un centre de demandeurs d'asile sur cette île  est à la source de dissensions  au sein du gouvernement nauruan et a provoqué le départ de trois ministres de haut-rang.


Le ministre des Affaires étrangères, Kieren Keke, le ministre des Finances, Roland Kun ont quitté le cabinet et le ministre du Commerce, Marcus Stephen, l'ancien Président de Nauru, a été limogé par l'actuel Président, Sprent Dabwido.


Ces départs ont paralysé le gouvernement qui se refuse à tout commentaire. Il ne reste que deux ministres au sein du cabinet ; une situation qui pourrait être anticonstitutionnelle.


Pendant ce temps, les services de l'immigration australiens ont confirmé que trois demandeurs d'asile se sont échappés hier matin du centre de détention de Nauru. Il aura fallu 4 heures à la police locale pour les retrouver et les ramener au centre.