Australie: ces enfants sachant chasser

Australie: ces enfants sachant chasser

Australie: ces enfants sachant chasser

Posté à 20 February 2013, 13:58 AEDT

Ce n'est pas qu'un virelangue, c'est une proposition du Conseil du Gibier: il souhaite que les enfants de plus de 12 ans soient autorisés à chasser. 

 

Les enfants chasseurs sont au centre d'une polémique dans l'Etat australien de la Nouvelle-Galles du Sud. Le Conseil du Gibier demande l'autorisation de la chasse pour les enfants dès 12 ans dans les parcs nationaux dès le 1er mars. Les petits Australiens pourraient alors abattre avec des armes à feux ou des arcs, tous les animaux nuisibles comme les lapins, les renards ou les sangliers. John Mumford est le Président du Conseil du Gibier de la Nouvelle-Galles du Sud : 
 
«La chasse permet aux enfants d'apprendre à être responsables, à aimer la nature et à respecter les animaux qu'ils tuent. Chasser dans les parcs nationaux, c'est exactement la même chose que de chasser sur une propriété privée. Actuellement en Nouvelle-Galles du Sud, les parents peuvent chasser sur leur propriété en compagnie de leurs enfants. Il faut bien comprendre que les enfants doivent passer les mêmes tests que les adultes pour avoir le droit de se servir de certaines armes à feu. Qui plus est, ils n'ont pas le droit de chasser tous seuls, ils doivent être supervisés par un adulte, qui doit rester en permanence à côté d'eux.» 
 
La proposition du Conseil du Gibier n'est pas du goût des garde-forestiers des parcs nationaux. Ils affirment que l'efficacité de la chasse de loisir n'a jamais été prouvée dans l'éradication des animaux nuisibles. 
 
Paul Nowack est le porte-parole du syndicat des garde-forestiers des parcs nationaux australiens:  
 
«Oui, les enfants chasseurs seraient encadrés par des adultes, mais cela ne veut rien dire. Qui peut garantir que les parents savent se servir d'une arme ? Le Conseil du Gibier veut supprimer la supervision obligatoire des chasseurs par les garde-forestiers, il veut supprimer les tests de compétence dans le maniement des armes, alors qu'il s'agit de chasser avec des arcs et des flèches, mais aussi avec des armes à feu. Cette proposition n'a rien à voir avec l'abattage des animaux nuisibles, ce n'est qu'un prétexte, et c'est tout simplement une mauvaise proposition et il faut s'y opposer.» 
 
Mais, rétorque le Conseil du Gibier, les enfants de plus de 12 ans ont déjà le droit de chasser dans les forêts gérées par l'Etat de la Nouvelle-Galles du Sud et non par le gouvernement fédéral. Sous la surveillance des garde-forestiers, et ce jusqu'à présent sans accident. Mais pour les Verts, les risques liés à l'octroi de licences de chasse aux enfants dans les parcs nationaux est quand même trop grand. David Shoebridge, député vert de la Nouvelle-Galles du Sud : 
 
«Les garde-forestiers et les autres employés des parcs nationaux ont raison de craindre pour leur sécurité. Personne n'aimerait avoir des enfants armés circuler sur son lieu de travail. Le vrai objectif du Conseil du Gibier c'est de banaliser les enfants chasseurs. Il veut opérer un changement des mentalités, construire une génération de chasseurs, et ainsi faire accepter les armes à feux et faire reconnaître la chasse comme un sport comme les autres.» 
 
Le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud est toujours en train d'examiner les dangers de la proposition du Conseil du Gibier. La décision est attendue dans quelques semaines.